Menu Fermer

Mes 3,5 meilleures astuces d’adhésion plateau pour votre imprimante 3D

Marre des pièces qui se décollent ou se déforment en cours d’impression ? Il est temps pour vous de vous pencher sur la question de votre adhésion plateau.

Voici ma liste personnelle d’astuces pour améliorer votre adhésion plateau. Enjoy !

Kapton tape : 3eme place

Rouleau large de tape Kapton

Les avantages

  • Chaque rouleau vous permet de recouvrir des dizaines de fois votre plateau
  • Rendu brillant
  • Résiste aux températures supérieures à 200°C (donc très adapté pour les plateaux chauffants)
    Il y en a d’ailleurs nativement autour des hot ends des imprimantes 3d tels que l’Anet A8.

Les inconvénients

  • Assez fragile
  • Les rouleaux sont assez chers
  • Laisse des traces dans les zones entre deux bandes d’adhésif. (Voir photo)
  • Non-amovible donc les colles et laques sont à éviter.
Trace spécifique à l’impression sur bandes adhésives

Quel Rouleau choisir ?

  • Rouleaux très larges :
    Une ou deux bandes suffiront, attention cependant plus la bande est large, plus elle sera plus compliquée à appliquer sur le plateau sans bulle.
    Une large raclette pour appuyer sur la bande est un vrai plus. Vous aurez surtout besoin d’un peu de patience pour l’appliquer
  • Des rouleaux plus étroits (de la taille d’un scotch marron de déménagement)
    Plus simples à installer , il faudra tout de même faire attention à bien placer les bandes les unes à coté des autres et ne pas les superposer

lien Amazon Kapton Tape (le moins cher que j’ai trouvé avec une bonne largeur)

Plateau type Buildtak : seconde place : une confortable 2e place

Les avantages

  • Adhérence excellente sans colle ni produit
  • Rendu granuleux agréable au toucher, ressemblant à une couche supérieure.
  • Résiste aux très hautes températures.

Les inconvénients

  • Se dégrade / se lisse au fil du temps, doit être remplacé toutes les 20, 30 impressions si toutes au même endroit sur le plateau. C’est dommage car les BuildTak sont assez chers.
  • Les revêtements granuleux (photo) sont utilisables un peu plus de fois mais pas plus de 50, l’adhésion se dégradant au fil des utilisations.
  • pas possible de mettre ou retirer de la colle à cause de la surface granuleuse.
  • Laisse des traces dans les zones entre deux bandes d’adhésif. (Voir photo)
Rendu granuleux obtenu sur un plateau à la surface granulée

Les BuildTaks et revêtements granuleux alternatifs sont des valeurs sûres, pour débuter au moins et à long terme si réinvestir 20€ à l’occasion pour renouveler votre plateau ne vous dérange pas.

Pour prolonger la durée de vie de votre revêtement de plateau n’oubliez-pas d’exploiter au maximum les coins de votre plateau. Éloignez systématiquement vos pièces du centre du plateau !


très bon pour les possesseur de plateaux 235mm*235mm

Toutes les tailles de revêtement plateau sur Amazon (souvent à – de 20€)

Le plateau de verre : 1er gagnant et demi

Plateau traité Creality

Les avantages

  • Très grande durée de vie, donc bon marché sur le long terme
  • Même rendu brillant que le Kepton tape, sans les traces (en photos)
  • Peut être combiné avec un produit d’adhésion (colle, laque, etc) pour maximiser l’adhésion plateau. (LAVABLE !)

Les inconvénients

  • Le rendu brillant peut déranger car est très différent du reste de la surface.
  • Parmi les propositions de ce classement, le verre est le revêtement le plus susceptible d’endommager la buse de votre imprimante 3D si celle-ci est mal calibrée. (Notamment lors du passage du PLA au Nylon/ABS, le métal se dilate avec la température)
  • Incompatible avec les niveleurs automatiques inductifs , pas de problème avec les palpeurs type BL Touch

Verre + Colle ou laque : Grand grand vainqueur

Les plateaux en verre peuvent être combinés avec des colles pour augmenter l’adhésion. Pas besoin de produits spécifiques, une colle en stick Scotch fera un très bon travail. Le revers de la médaille est que vous allez devoir nettoyer votre plateau (et vos impressions) à chaque fois. Heureusement, les plateaux en verre se lavent d’un tour de main à l’eau chaude et passent au lave-vaisselle sans encombre.

plateau verre imprimante 3d lavé à l'eau à la main

Avec cette combinaison vous obtiendrez une adhésion vraiment optimale, à ne pas arriver à décoller vos pièces (vécu). Je me sers de ce combo gagnant occasionnellement sur mon plateau de verre qui lui me sert dans quasiment toutes mes impressions.

J’ai oublié quelque-chose ? Vous avez des conseils à partager ? L’espace commentaire est à vous !

Merci de votre lecture ! Recevez mes articles futurs dans votre fil d’actualité Facebook en vous abonnant à cette page.
Et surtout, amusez-vous bien avec votre imprimante 3D 😉


7 Comments

    • Joris Placette

      Bonjour ! Je n’ai jamais essayé personnellement mais cette solution semble intéressante effectivement. Merci d’avoir fait passer l’info dans les commentaires 🙂 .

  1. Boris

    Bonjour !! J’utilise l’ultrabase et j’ai tout testé, le mieux pour moi est d’ajouté un jus d’abs avec l’ultrabase

  2. Moon Jougozo

    Bonjour, pour limiter le relief au niveau de la jointure de chaque bande de Kapton, faire chevaucher les bandes d’un milimètre, mettre à température (pour la dilatation), et donner un coup de cutter au centre du chevauchement. Retirer les deux fine chutes obtenues et vous avez un bord-à-bord impécable.

    Pour le verre, un morceau de verre ou de miroir de votre magasin de bricolage, poncé avec beaucoup d’huile de coude, au papier de carrossier grain 1000 (pas moins car on voit les rayures), et vous obrenez une surface avec suffisament d’accroche, qui ne se déforme pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *